LA VÉRITÉ SUR L’AFFAIRE HARRY QUEBERT De Joël Dicker ★☆☆☆☆

Salam, Coucou les readers!

Résumé :

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

Laissez un commentaire si vous souhaitez avoir la version numérique 📩

__________________________

Mon avis:

“Un bon livre, Marcus, est un livre que l’on regrette d’avoir terminé.”

Eh bien désolé mon cher Joël Dicker, mais je n’ai pas ressenti de manque en terminant ce livre mais plutôt du soulagement!

Le mot « best-seller » est cité plus d’une quinzaine de fois dans le livre, un peu comme un message subliminal à l’adresse du lecteur qui martèlerait dans l’inconscient « c’est un bon livre, c’est un magnifique livre, c’est un BEST-SELLER! » 🔮

C’est un livre qui parle d’autres livres, d’un ancien qu’on a jamais lu, et d’un nouveau qui n’est pas encore écrit, et puis encore d’un autre dont on ne connaît pas l’existence.

Aucun des quatre ne m’a plu, c’est un strike.

Si j’ai l’air assez tranchante, c’est que j’ai vraiment eu l’impression de perdre mon temps. Je me suis forcée à le finir uniquement pour connaître le dénouement de cette affaire mais l’attente aura été TRÈS longue.

Certains diront qu’il a au moins le mérite de capturer son lecteur jusqu’à la fin!

J’ai rarement vu une telle niaiserie dans une romance. Encore si l’auteur avait pu entouré cela d’une belle poésie ou d’une prose lyrique, mais non on vole très bas avec des « harry chérie, Nola chérie,

J’aimerais être avec vous jusqu’à la fin de ma vie, je vous aime pour toujours, aimons nous pour toujours, c’était fini pour toujours » et ça continue comme ça tout le long…. 🎻🎻🧚🏼‍♀️🦋

est-ce que Joël Dicker aurait plagié les scripts Disney? Affaire à suivre 🤔

De plus j’ai détesté le côté très sexiste de la fille aux petits soins qui n’a d’autre ambition dans la vie que d’être la « femme du grand écrivain » de le servir, de lui faire la cuisine, d’être la pour lui quand il en a marre d’écrire, ect…

Je veux bien que pour une fille de 15 ans, la vie s’arrête a vivre d’amour et d’eau fraîche, mais venant d’un gars qui a la trentaine et qui est supposé être sain d’esprit, ça me paraît très égoïste et malsain d’en profiter.

Je n’ai été ému par aucun des personnages, l’auteur fait exprès de nous balader de suspect en suspect pour faire durer le suspense mais quand on pense qu’il aura fallu tout ça pour …ça?

Bref, moi qui n’aime pas lire les pavés, j’étais plutôt énervée que mon exception à la règle soit un tel échec.

Que dire de plus, certaines citations sont touchantes mais pour le coup je préfère encore Musso.

Voilà c’était (que) mon avis 🤷🏻‍♀️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s