JE SUIS MUSULMANE VOILÉE ET NON JE NE SAIS PAS FAIRE LE COUSCOUS! de Marie-Odette Maryam Pinheiro ★★★★★

Description:

C’est avec humour que Marie-Odette Maryam Pinheiro nous raconte sa vie et ses aventures de musulmane, voilée, au pays de la laïcité, qu’elle essaie de décoder. Elle nous prévient d’emblée : l’islam est un sujet sérieux alors elle va essayer de nous faire rire sur le sujet ! Les pieuses âmes sensibles pourraient aussi être choquées. En nous interpellant, elle nous invite à regarder le monde avec ses yeux de musulmane voilée afin de nous amener à comprendre ce qui peut être inhabituel pour certains. Elle nous explique notamment pourquoi elle s’est convertie à l’islam et pourquoi elle n’était vraiment pas prédisposée à se voiler. Elle nous parle aussi de lois, notamment de la loi d’attraction, des médias dont elle a fait l’expérience, de communautarisme, de polygamie…Elle nous montre qu’on peut être musulmane voilée et heureuse à la fois.Par le rire, elle offre un regard nouveau sur ces femmes différentes mais si semblables à la fois de leurs concitoyennes non musulmanes, non voilées.

_____________________________________________

MON AVIS:

Ce livre pourrait aussi bien s’appeler « manuel de survie d’une femme voilée en France »

Sauf que l’auteure ne s’adresse pas à un public en particulier mais bien à tout le monde!

Que l’on soit voilée ou non, que l’on soit musulmane ou non, on apprend, on comprend ou on compatit.

On ressent dans ce récit le (possible?) conflit intérieur de l’auteure qui veut rester positive en toutes circonstances mais qui souhaite malgré tout dénoncer les terribles injustices qui font le quotidien des femmes voilées en France.

Oui le voile est devenu un handicap visible, et les anecdotes de ce livre dénoncent les préjugés qui envahissent les mentalités.

Une femme voilée qui sait lire? Réfléchir? Qui connaît la loi?? Et qui connait ses droits??

A non là c’est la goutte d’eau.

🎼Cache tes pouvoirs, n’en parle pas, fais attention le secret survivra… (comprendra qui pourra)

Si je dois avoir deux bémols, c’est que je regrette ne pas avoir eu plus d’anecdotes par rapport à la communauté portugaise, étant donné les origines de l’auteure que je partage, (mais pourquoi pas dans un autre livre?) et aussi la couverture, qui je pense ne valorise pas suffisamment la qualité de ce livre.

A première vue, on pense à un livre de cuisine et ça peut porter à confusion si on y appose pas un deuxième regard, mais on dira que ce livre est réservé à l’élite qui regarde au delà des apparences!

Bref, un livre à s’offrir et à offrir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s