CELLE QUI CRIAIT AU LOUP de Delphine Saada ★★★★☆

Description:

« Quand les filles parlent d’elle, tout bas, entre deux portes, elles disent qu’elle est fière et hautaine, aussi belle qu’une lumière froide. On a rien contre elle, qui peut avoir un truc contre Albane, elle est parfaite ? Faut juste reconnaître que c’est pas normal de passer autant d’années à travailler avec une personne sans rien savoir d’elle. »

Albane est une infirmière modèle, respectée et appréciée de ses collègues, qui pourtant ne savent rien d’elle. Après des journées éreintantes dans son service, elle s’occupe de ses deux enfants jusqu’au retour de leur père. Elle le fait parce qu’il le faut, sans plaisir. Depuis peu, quelque chose la déstabilise et la dérange chez sa fille de six ans. Albane développe un comportement inquiétant envers Emma, au point d’alerter son mari qui ne lui laisse pas le choix…

__________________________________________

Mon avis

Je ne m’attendais pas à ça du tout!

Premier chapitre, premier malaise. Un de ces sentiments d’effroi qui vous parcourt l’échine et qui vous questionne « non elle n’a pas fait ça quand même… »

Et puis on repart en arrière pour comprendre.

Un ascenseur émotionnel.

Au début on juge, surtout en tant que mère, un sentiment de colère et d’injustice m’a envahit à plusieurs reprises.

On se prend à détester cette Albane parfaite sous tous rapports, si froide, si insensible, on se demande ce qui l’a rendu cruelle.

Mais ayant été confronté de près à ce genre de problèmes, je me doutais qu’il s’agissait de la conséquence de quelque chose de plus grave.

Surtout que l’auteure balance des petites phrases et circonstances qui marquent le chemin tel des petits cailloux pour nous emmener vers la résolution finale.

Il sera difficile de parler de la suite sans spoiler mais c’est un livre que j’ai vraiment apprécié même si la fin m’a laissé perplexe.

En ce qui concerne l’écriture c’est fluide et très bien écrit, on se laisse emporter facilement dans l’histoire.

Je me suis un peu renseignée et c’est le premier livre de cette auteure, qui est d’ailleurs elle-même médecin.

Et petite anecdote, le médecin quelle cite « Dr Hervé Rudowski » est notre médecin de famille depuis 30 ans, il exerce toujours à Paris d’ailleurs 😀 mais par contre elle le décrit comme gynécologue (certainement pour coller avec son récit) mais en fait il est médecin généraliste, et d’ailleurs le meilleur que j’ai connu.

Bref, pour en revenir à ce livre, je l’ai dévoré rapidement et je l’ai terminé avec une larme, triste de quitter Albane comme si je quittais une amie…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s