LA CHAMBRE DES MERVEILLES de Julien Sandrel ★★★☆☆

Description:

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet.

Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie.

Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.

Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans…

________________________________________

Mon avis:

Des clichés, des clichés, en veux-tu en voilà 😅

Le résumé me plaisait bien, je me disais que ça allait être profond et émouvant.

Mais pour la profondeur on est plus sur une pataugeoire que sur un grand bassin…

J’avais déjà du mal avec la mère au début, même juste après l’accident, c’était trop surfait, l’auteur n’a pas réussi à me toucher. Est-ce du à la platitude de l’écriture? Je ne saurais dire mais il est clair que si vous recherchez de la grande littérature, passez votre chemin.

Aucune des relations familiales dans ce livre n’a été vraiment aboutie, que ce soit entre la mère et sa maman qu’elle rejette on ne sait pas trop pourquoi, ou la relation mère-fils qui était en fait plutôt superficielle.

Beaucoup trop de coïncidences heureuses et des descriptions semblant sortir d’un roman harlequin.

Et puis ce qui m’a un peu exaspéré aussi c’est le côté facile, la même histoire mais vécue par une mère en HLM et vivant d’un salaire de misère n’aurait pas pu « vivre » les rêves de son fils.

Je ne pourrai en dire plus sans dévoiler l’histoire mais voilà, c’est une lecture qui peut plaire à certains, car c’est un livre qui a beaucoup marché mais il a un côté trop « téléfilm de noël » pour moi.

Une réflexion au sujet de « LA CHAMBRE DES MERVEILLES de Julien Sandrel ★★★☆☆ »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s