MA VIE POUR LA TIENNE de Jodi Picoult ★★★★★

Description:

À treize ans, Anna a déjà subi de nombreuses interventions et transfusions afin que sa sœur aînée Kate puisse combattre la leucémie qui la ronge depuis l’enfance. Anna sait qu’elle a été conçue pour être génétiquement compatible avec Kate et qu’elle est son seul espoir. Cependant, lorsqu’on lui demande de faire don d’un rein, l’adolescente refuse. Elle veut disposer librement de son corps et ira jusqu’au bout pour se faire entendre…

____________________________________________

MON AVIS:

Décidément, Jodi Picoult a le don de poser des questions impossibles.

Dans ce roman choral, on se trouve à la place de tout le monde, mais on voudrait être à la place de personne.

Difficile de vous parler des thèmes importants de ce livre sans spoiler alors je ferai mon maximum pour rester vague.

Je vous dirais que ce roman est une ode à la vie, à l’amour filial et fraternel.

Mais c’est aussi une cruelle remise en question de la valeur que prennent nos vies et à la façon dont nous jugeons parfois les gens qui nous entourent.

Prenons nous toujours les bonnes décisions?

Et les prenons nous réellement avec la meilleure intention?

On croit toujours faire le bien mais l’idée d’une bonne action n’en est pas toujours une du point de vue des autres.

Quand on est parent d’un enfant malade, on à tendance à en oublier les autres, que ce soit les frères et sœurs, mais aussi le compagnon, le travail, et même sa propre vie.

Est-ce bien? Non. Est-ce moral? Non.

Est-ce Naturel? Oui.

Parce que c’est notre nature humaine dans l’adversité qui reprend le dessus, et qui laisse rarement une place à la réflexion ou à la sagesse.

C’est comme de prendre des décisions en urgence, mais toute sa vie.

Bref, j’aurais tellement de choses à dire sur ce roman mais je ne peux vous en dire plus sans en dire trop.

J’ai beaucoup aimé ce livre, pourtant c’était un pavé, et je n’aime pas les pavés!

Mais c’est déjà le troisième de cette auteure avec toujours autant de pages et malgré ça, je ne m’en lasse pas de vivre avec ses personnages au jour le jour.

Il y a comme dans ses autres romans des personnages atypiques et drôles.

Un bonheur, cet avocat avec son chien… mais vous ne saurez qu’à la fin, à quoi il sert réellement alors patience…

PS: j’ai voulu regarder le film qui porte le même nom, mais quelle déception!

Je ne suis même pas déçue mais frustrée, énervée et sur le c.. Vraiment je ne comprend pas que l’auteure ai pu accepté une telle adaptation, en tout cas j’espère que le cachet en valait le coup.

À L’INTÉRIEUR de Jodi Picoult ★★★★☆

Description:

Quand votre fils ne vous regarde jamais dans les yeux… comment savoir s’il est coupable ?

Adolescent atteint du syndrome d’Asperger, Jacob Hunt ne possède pas le mode d’emploi pour communiquer avec les autres. Enfermé dans sa bulle, il est pourtant d’une intelligence prodigieuse. Un sujet le passionne plus que tout : la criminalistique. Il parvient souvent à se rendre sur des scènes de crime, où il ne peut s’empêcher d’expliquer aux policiers comment faire leur travail. En général, il tombe juste.

Mais lorsqu’un assassinat se produit dans le quartier, l’attitude de Jacob est un signe flagrant de culpabilité pour la police. Pour la mère et le frère de Jacob, l’intolérance et l’incompréhension qui ont toujours menacé leur famille ressurgissent brutalement.

Et cette question lancinante, qui ne laisse pas leur âme en paix… Jacob a-t-il, oui ou non, commis ce meurtre ?

PS: A savoir que ce livre existe aussi sous un autre titre: « À fleur de peau »

______________________________________________

MON AVIS:

Je ne pouvais pas lire ce roman avec neutralité étant donné que je suis maman d’un petit autiste, ce qui a rendu ma lecture plus critique mais aussi plus engagée et emphatique.

Tout d’abord je tiens à flatter les connaissances de l’auteure en matière d’autisme, une pathologie encore bien méconnue il y a quelques années, et toujours aussi mystérieuse. Ses recherches n’ont pas été que médicales (ça se ressent dans le récit) le comportement, les mimiques et petites habitudes sont des choses que l’on appréhende avec la routine. On comprend aussi dans les remerciements que sa première lectrice fut une autiste asperger, qui pouvait lui dire ce qui allait ou n’allait pas avec le personnage!

Au delà de la recherche, on découvre une famille hors normes dans presque tous les sens du terme, mais toujours une maman courage, prête à tout pour ses enfants. Mais parfaitement imparfaite aussi…

Quand un enfant comme Jacob réclame autant d’attention, on ne peut que faire des erreurs avec le reste du monde. Et le petit frère en fut le premier exemple.

J’ai aimé le fait que l’auteure brise le tabou de ces sentiments que l’on ressent à côté de l’handicap. Car l’handicap n’est pas toujours facile à vivre du côté des « autres ».

La honte, la colère, la jalousie, la frustration, autant de sentiments souvent enfouis chez les frères et sœurs de nos boutchous extraordinaires, comme si l’ordinaire devenait tout d’un coup moins important ou tout simplement invisible…

Encore une fois, il m’est difficile de catégoriser ce livre, c’est un roman dramatique ou un thriller? Je dirais les deux et bien plus encore.

Nous sommes témoins de la difficulté à juger pénalement une affaire impliquant un autiste.

Comment un mot ou une question peut changer la donne, comment il est difficile aussi d’expliquer à quelqu’un ce qu’est un handicap « invisible ».

Et puis il y a la question incessante, l’a t’il fait, oui ou non?

Il faut dire que l’auteure a brouillé les pistes, un peu trop parfois, mais bon je lui pardonne volontiers car je ne voulais pas que ça s’arrête trop vite de toute façon. J’avais de gros doutes sur ce qu’il s’était passé malgré tout, je ne pouvais m’empêcher de continuer à lire.

L’avocat! Laissez moi vous dire un mot à propos de ce personnage. Quel phénomène, un coup de cœur! Son humour, sa simplicité, son empathie. Je n’en dirai pas plus au risque de trop en dévoiler mais je pense que vous l’apprécierez autant que moi!

En ce qui concerne Jacob, certains le trouveront peut-être égoïste, insensible, d’autres comprendront que cela fait partie intégrante de son univers. On ne saura jamais exactement ce que ressent un être qui ne fonctionne pas comme nous, qui ne pense pas comme nous.

Mais c’est ça aussi l’amour, être capable de donner sans attendre de recevoir…

LE SAUT DE L’ANGE de Lisa Gardner ★★★★☆

Description:

Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : sur la route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, une femme qui ne se souvient de rien, sauf d’une chose : Vero, sa fille, qui était avec elle, a disparu. Tout est immédiatement mis en oeuvre pour la retrouver, en vain… Jusqu’à ce que Thomas, le mari de Nicole, dévoile que sa femme a perdu la raison : l’enfant n’a jamais existé ! Pourtant, il y avait une autre personne avec elle dans la voiture lors de l’accident, les recherches de la police l’ont confirmé. Alors, qui était-ce ? Qu’est-elle devenue ? Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?

____________________________________________

MON AVIS:

Savez-vous ce que j’aime le plus quand je lis un thriller? Les plot twists! (Rebondissements dans l’intrigue)

Et encore plus quand je me trompe d’antagoniste.

Et pour le coup, j’ai eu droit au jackpot.

C’était mon premier de cette auteure, et ce ne sera sûrement pas le dernier.

L’écriture est plutôt simple et fluide.

Je dirais que c’est un mélange entre le polar et le thriller psychologique.

Ce n’est pas un roman chorale pourtant on arrive à discerner les points de vue de chacun.

L’intrigue n’est pas tirée par les cheveux, et elle pose un véritable cas de conscience mais je n’en dirais pas plus.

Plusieurs thèmes lourds sont abordés, comme le stress post traumatique, la violence conjugale, le trafic d’enfants, la prostitution, la drogue, ect…

Je pensais avoir du mal à reprendre une lecture après avoir lu À l’intérieur de Jodi Picoult (avis à venir début Octobre) mais celui-ci est aussi bien ficelé, l’auteure n’a rien fait au hasard et ça fait plaisir de voir qu’elle sait de quoi elle parle.

Un vrai page-turner que j’ai au BEAUCOUP de mal à fermer.

TOUT N’EST PAS PERDU de Wendy Walker ★★★★☆

Description:

Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants.

Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée.

Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, et lui confient leurs pensées les plus intimes, laissant tomber leur masque pour faire apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles.

________________________________________________

MON AVIS:

Un vrai thriller psychologique comme je les aime!

Et de la psychologie, vous en aurez à volonté étant donné que le narrateur est le psychiatre.

On plonge dans les meandres de la mémoire, du cerveau et du comportement humain.

⚠️Alors attention, certaines scènes de viol sont décrites assez crûment, donc si vous avez l’âme et le cœur sensible, détournez vous.

Un bémol qui n’enlève rien au livre je vous l’avoue, je pense même que c’est fait exprès.

J’ai été bluffée par le fait qu’arrivée aux trois-quarts du livre, je ne savait toujours pas qui c’était! On a des soupçons, des doutes mais rien de conséquent, et pourtant l’auteure n’utilise pas de méthodes douteuses comme certains auteurs qui sèment de fausses pistes pour nous balader (Dicker pour ne mentionner personne)

La plume est agréable, et le récit dans un style très original.

En bref, je l’ai dévoré, et petit detail conséquent, la fin m’a plu, ce qui est assez rare dans un thriller.

Et si vous viviez le pire, choisiriez vous de tout effacer ou de vivre avec votre souffrance?

TRENTE SECONDES AVANT DE MOURIR de Sebastien Theveny ★★★☆☆

Description:

Pour que des vies basculent, il suffit parfois d’une seconde.

New York, 2018.

Assis dans une salle d’embarquement de l’aéroport de La Guardia, Tom Brady observe les autres passagers, autant d’anonymes ignorant tout de son terrible Thanksgiving 2015.

Impossible d’oublier ce fameux jeudi ! Une journée noire, agitée, tendue, qui cache d’effroyables secrets mais aussi une vérité glaçante, dérangeante, dont les racines puisent bien plus loin dans le passé…

À cet instant, Tom est loin d’imaginer qu’il ne lui reste que trente secondes avant de mourir.

________________________________________________

MON AVIS:

Si vous aimez les thrillers façon puzzle où les destins de personnages qui n’ont à première vue aucun lien mais qui finissent par être liés par un destin commun, alors ce livre est pour vous!

Juste à regarder la magnifique couverture, on sait que ce roman parlera de temps, de destin et de l’effet papillon (théorie du chaos).

Il y a environ 6 personnages principaux, alors on peut avoir l’impression de se perdre avec tout ce petit monde, surtout quand l’auteur nous fait voyager entre le présent et le passé, mais en fait on s’y retrouve assez bien.

Les personnalités sont bien décrites même si certains clichés m’ont un peu dérangé.

En parlant d’un cliché en particulier, je peux dire quand même que l’auteur nous roule dans la farine dès le départ et ça marche très bien.

J’étais littéralement sur le c..(postérieur) à la fin.

Mais ça n’a pas suffit à me transcender, car malgré tout, les personnages ne m’ont pas touché, mais vraiment aucun quoi.

L’histoire est bien ficelée, et c’est bien un page-turner (difficile à fermer).

Vous êtes à un tournant de votre vie, lire ou ne pas lire ce livre est aussi décisif que de tourner à gauche ou à droite, cela affectera t’il votre vie d’une manière ou d’une autre?

À méditer! ; )