LA DÉCHIRURE de Hela Ouardi ★★★☆☆

Description:

Hela Ouardi décrit la succession du Prophète, qui se joue lors d’un conclave dans la Saqifâ à Médine. Une lutte politique pour le pouvoir, entren les Émigrants venus de La Mecque, et les Ansars, les auxiliaires qui l’ont accueilli et protégé avec ses compagnons à Médine.

_______________________________________

Avertissement: Bien que l’auteure clame tirer ses sources uniquement de faits historiques avérés, il faut savoir qu’elle comble les trous de façon romancée et que ses sources viennent à la fois de la tradition sunnite mais aussi chi’ite.

Mon avis: J’ai voulu lire ce livre en conséquence de cause parce que c’est un sujet qui m’intéresssait et je voulais voir si l’auteure était vraiment neutre dans son écriture comme elle le clamait.

Mais il en est tout autre, c’est une lectire qui peut s’avérer dangereuse si on n’est pas soi-même connaisseur du sujet ou si on ne fait pas ses propres recherches pour démêler le vrai du faux.

Une chose pour laquelle l’auteure dit vrai, c’est que ces faits sont un peu occultés dans la communauté, je trouve qu’on passe un peu sous silence les origines des dissensions entre musulmans et les causes de cette fameuse « déchirure » qui a engendré la naissance des chi’ites, et par conséquent des sunnites.

On ne peut nier les faits qui ont causé les multiples tragédies qui suivirent, comme les assassinats des 3 sur 4 califes bien guidés. On ne peut nier non plus la colère de Fatima Radiallahu Anha contre Abu Bakr par rapport aux terres de Fadak.

Mais la science des hadiths est très complexe, et on ne peut se permettre de puiser à droite à gauche des récits qui sont parfois de source faible voire fausse et d’en faire une histoire détaillée.

Et c’est la ou cette lecture peut être dangereuse, car l’auteure nous emmène dans un terrain où elle dépeint des personnages illustres, des compagnons promis au Paradis d’une manière très humaine, négativement parlant, et elle essaye de ternir cette image.

Je dirais donc que j’ai apprécié de vivre ces moments importants qui restent passionnants, et j’avoue qu’on a l’impression d’y être ce qui ajoute à l’émotion intense que cela procure. Mais le malaise vient vite quand on sait que ce que l’ont lit est faux ou carrément exagéré.

C’est pour cela que je ne sais pas si je continuerai la série car ça se résumerait en une perte de temps.

Je préfère me tourner vers un récit fiable même s’il est moins détaillé et moins passionnant.

Mais je ne regrette pas cette lecture car elle m’a poussé dans mes recherches et cela m’a fait comprendre le climat politique de l’époque et les différents partis qui s’opposaient avec des arguments frappants.

2 réflexions au sujet de « LA DÉCHIRURE de Hela Ouardi ★★★☆☆ »

  1. Je te rejoins sur ce genre de lecture, rien ne me frustre plus que de lire un roman historique où une partie des informations sont fausses car non seulement tu n’apprends rien mais encore faut-il démêler le vrai du faux.

    Aimé par 1 personne

    1. Désolée je n’avais pas vu ton commentaire jusqu’à aujourd’hui lol, tu parles d’une novice 🙄
      Oui voilà c’est exactement ça, une impression de perte de temps, à la limite quand tu lis une fiction tu sais que tu lis pour le plaisir mais quand c’est historique c’est vraiment pour apprendre.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s